• T E K A S A' I

    Vivre en symbiose sur l'eau

    Selon le GIEC, un tiers du Bangladesh est exposé à la montée des eaux.

    Placée sur l’eau, cette structure est construite pour répondre aux différents problèmes environnementaux du pays. Elle garantit la sécurité, le confort et la pérennité. Entièrement construite en bambou, la structure s'inspire des mangroves qui protègent les côtes de l'érosion et de la montée des eaux. Le projet a pour but d'offrir aux habitants un nouveau cadre de vie, respectueux de leur culture et de leur environnement.

     

     

    TEKASAI, to re-establish between the Bangladeshi and their environment.

    Bangladesh : more than one third of the country swamped by water and 20 million estimated refugees by 2050 according to the GIEC. TEKASA'I is a permanent structure located on water allowing to preserve the lives of the Bangladeshi on the flooded lands. This space offers a living space and a soiless production unit. Inspired by mangroves, it ensures the safety of the inhabitants in times of global warming. Finally, the project aims to find a new ways of life, respectful of their culture and their environment.

     

     

  • LE PROJET

    Selon le GIEC, un tiers du Bangladesh est exposé à la montée des eaux

    Tékasa’i répond au problème des réfugiés climatiques qui fuient leurs terres menacées par les inondations. C’est plus de 125 millions de personnes qui seront touchées dans le monde. Le projet a pour ambition d'anticiper les nouveaux modes de vie et de proposer un habitat pérenne.

     

    Le projet a été pensé pour le Bangladesh, car c’est le pays le plus impacté par ces changements, mais d’autres deltas aux mêmes caractéristiques sont menacés.
    Le nombre de réfugiés climatiques ne fait que croître.

     

    TEKASA'I adresses the problem of climate refugees leaving their lands due to rising level. In the world, more than 125 million climate refugees will affected by these changes. The project was designed for Bangladesh because it is the country most affected by these changes, but other deltas with the same characteristics are threatened. The project aims to create an ideal way of life whith this changing environment.

    L'habitat

    Placé à l’intérieur de la structure, l’habitat s’inspire des caractéristiques des maisons traditionnelles bangladaises avec leur patio garantissant un espace frais et aéré. Il est recouvert par des tuiles de bambou qui servent de fenêtres et permettent l’étanchéité en cas de pluie. Toutes les parois intérieures et le sol sont faits en vannerie, selon la technique locale.

    Au rez-de-chaussée, se trouve le patio avec une grande hauteur sous plafond pour marquer l’espace commun.

    Les étages correspondent aux logements offrant 612m² de surface habitable.

     

    Inspired by the traditional Bangladeshi homes, housing guarantee a fresj and ventiled space. Bambou tiles covered the house, are used for window and protection inner space when it's raining. All interior walls and floor are made of basketry, according to the local technique. The ground florr is the patio, that correspond to the common space. The floors correspond to housing offering 612m² of living aera.

    Production agricole

    La structure extérieure correspond aux besoins et ressources utiles pour vivre sur l’eau. La forme s’inspire directement des ponts locaux. Cela garantit la solidité et permet d’avoir une agriculture verticale en escalier.
     
    L’agriculture hors-sol se fait dans le creux du bambou servant de réceptacle pour faire pousser les plantes. La structure des bambous extérieurs permet de créer des bassins pour l’aquaculture.
     
    Le système de l’aquaponie est utilisé pour créer une économie circulaire entre végétaux, poissons et bactéries. C’est un écosystème naturel recréé, où les déchets d’un élément deviennent la nourriture d’un autre élément au sein d’un même environnement.
     
    Le nombre de digues extérieures est modulable et extensible selon les besoins des habitants.

     

    Oustide structure corresponds to the resources need to live on water. The shape is inspired by their bridges. This guarantees the solidity and allows to have a vertical agriculture in staircase. Earthless from of agriculture is done inside of bamboo stem. The structure of this part offer a place to create pools for aquaculture. The aquaponics system is used to create a circular economy between plants, fish and bacteria. It is a natural eco-system re-created, where the waste of one element becomes the food of another element in the system.

    The number of dukes is extensible according to inhabitants requirements.

    Rempart naturel

    La solution s’inspire de la forêt des Sundarbans au Bangladesh: l’écosystème des mangroves est mondialement reconnu pour réduire l’impact des vagues sur les côtes et diminuer les risques d’inondation et d’érosion.
     
    TEKASA’I copie ces propriétés en créant une structure entremêlée plantée dans le sol. Plus résistante, celle-ci sert de rempart à l’habitat qui se trouve au centre du dispositif.
     
    Placé sur une base flottante, l’habitat reste constamment en dehors de l’eau. Il dispose d’un vérin hydraulique permettant d’obtenir plus de stabilité. Il protège les habitants des intempéries et de la montée des eaux.

     

    The solution is the inspiration of Bangladesh's sundarbans forest : mangrove eco-system recognized for asbord impact of waves and reducting the risk of flooding and erosion. TEKASA'I copies these properties by creating and intertwined structure planted into the ground. More resistant, it serves as a rampart to the housing. Housing are constantly over water thanks the hydrauliquc cylinder. It protects the inhabitants from rising waters.

  • Actualités, news

    Récompenses, événements, articles

    Recompenses, events, article

    Speaker à l'événement

    BIOMIM'EXPO

    11 septembre 2019

    Hôtel de ville de Paris

    Comment s'inspirer des écosystèmes naturels pour mieux vivre dans nos écosystèmes urbains ? La biodiversité au service des villes régénératives et résilientes, concept ou réalité ?
    Présentation du projet TEKASA'I accompagnée sur scène de Gilles Lecuir, Marion Waller, Pascale Dalix et Pierre Darmet

     

    Parution du projet dans le magazine

    Science & Vie

    Mai 2019

    Article paru dans la catégorie Science & Société, Futur.

    Project parution in Science & Vie magazine, may 2019, category Science & Society, futur

    Fondation de la mer 

    Interview

    Février 2019

    Description du projet TEKASA'I

    Interview, february 2019, TEKASA'I project description

    Remises des Prix du concours International d'Architecture de la Fondation Jacques Rougerie

    Janvier 2019

    Institut de France

    Mention "COUP DE CŒUR" du Prix Architecture et Problématique de la Montée du niveau des Océans 2018, promotion Laurent Fayat à l’Institut de France

     

    International Architecture Competition of the foundation Jacques Rougerie, Aard ceremony 2019. Architecture and problematic of ocean level rising prize 2018 "firm favorite", Laurent Fayat promotion, France institut, Paris

    Remise des prix de l'Observeur du Design

    Décembre 2017

    Centre Pompidou

    Etoile « jeune talent », TEKASA’I participant à l’exposition itinérante du concours en commençant son parcours au Centre Pompidou.

     

    "Young talent"prize, Observeur du design award 2017, museum Centre Pompidou, Paris, France. Project participating in the travelling exhibition, starting to the Centre Pompidou.

    Réalisation de la maquette du projet au sein de

    Atelier Pras

    Septembre 2017

    Maquette échelle : 1/ 80
    1017 X 1017 X HT 1225 mm

     

    Project model with Atelier Pras, september 2017

     

  • Contact

    Pour toute demande d'information ou contact, veuillez remplir le formulaire ci-dessous ou écrire à l'adresse : l.tavernier@strate.design

     

    For any request, information or contact, please fill in the form below or write to : l.tavernier@strate.design